Qui sommes nous?

Lettre ouverte à nos lecteurs:

      La Fibre des animaux m'est venue depuis toute petite (au détriment de mes parents :D ). J'ai eu plusieurs chiens dans ma jeunesse, un type berger australien récupéré en SPA avec mes parents puis, plus tard, un Bouvier Bernois récupéré de maltraitance. 
J'ai évolué avec ce dernier à travers mes premiers cours d'éducation canine, mes premiers concours, mes premières interrogations et mes premières remises en question. 

      A 18 ans, avec mon conjoint, nous avons créé une association de protection animalière que nous avons géré pendant 8 ans. 
Nous avons recueilli plus de 145 chiens tout au long de ces 8 années. Nous avons traversé la France pour récupérer des chiens dans de mauvais états, nous avons fait des Co voiturages sur tout le territoire, réalisé des visites de pré et post adoption pour aider les associations avec lesquelles nous travaillions à l'époque. Nous avons également permis de financer de nombreuses opérations ou encore participé au rapatriement de chiens depuis des refuges en Serbie. 
     Nous nous sommes portés partie civile lors de procès pour la défense des animaux. Nous avons été soutenu par l'association BRIGITTE BARDOT et 30 MILLIONS D'AMIS dans des cas spécifiques. 
Nous avons également aidé dans des affaires d'usines à chiots, trafic d'animaux, maltraitances ect.

Ces 8 années ont forgé notre expérience et notre vision du monde canin. 

Parallèlement à cela, mon coeur balançait toujours pour le berger australien. 


        A 19 ans ça y est! Après des pages et des pages de lectures, d'informations, de discussions avec mon conjoint, notre belle Gypsie, pionnière de notre élevage aujourd'hui, est arrivée dans notre vie et agrandit notre meute de 2 chiens , alors composée de notre Bouvier Bernois (récupéré de maltraitance où nous avions eu 1 an de travail intensif avec pour le remettre en confiance) et de notre Bichon Havanais (recueillie alors qu'elle allait être jetée dans une poubelle). 
       Cette petite australienne fougueuse et débordante d'émotions nous a donné du fil à retordre! A l'époque où l'association des mots "Education" et "positive" était méconnue des éducateurs et comportementalistes. 

Elles nous a permis de nous interroger, d'apprendre, de nous remettre en question. 

       Mais nous le sentions c'était la bonne, la chienne de ma vie. 
Nous avons donc persévéré! J'ai ainsi passé un diplôme d'élevage canin pour me rendre compte des difficultés du terrain, des enjeux pour ma chienne, des risques, du développement des chiots ect. 
       Nous avons testé notre chienne sur tout les tests possible à l'époque (OUF elle était saine). La suite logique pour nous était d'étudier les lignées et s'interroger sur les causes de décès de ces ascendants, nous amenant a une réflexion globale sur les points à travailler dans la race. 

Tout en continuant de nous occuper de sauvetages de chiens via notre association, nos propres chiens ont évolué autour de ces chiens souvent difficiles, m'aidant dans mon travail à comprendre, à observer, ces animaux perdus. 

 

      Mais ça y est ma vision de l'élevage commençait à s'affiner. Je savais dans quel sens travailler et évoluer. Nous voulions un élevage éthique, qui respecte le chien, qui respecte la race. Un élevage qui reste responsable de ces chiots de la naissance jusqu'à leur envol vers les étoiles... 
      Notre affixe a donc été déposé. Ce serait notre signature, mais surtout le nom de ces petits protégés que nous allions faire naitre.
Ce serait le nom de notre engagement envers eux afin d'être toujours disponible et de les accompagner. Nous nous sommes promis qu'aucun de nos chiots ne finirait en SPA ou abandonnés.

      Puis il fut là, le papier officiel. Notre "nom de famille" fut accepté. "De la Montagne Etoilée".
Pourquoi cet affixe sorti de nul part? Figurez vous qu'il a toute une histoire pour nous. 

     Effectivement amoureuse du berger australien depuis toujours, race dont le berceau se trouve dans le pays Basque, et ayant une relation fusionnelle avec notre Bouviers Bernois, race dont le berceau se trouve également dans les Montagnes, il était évident que notre nom devait comporter la force de cette histoire,  là bien avant nous, avec son passé, son usure, sa splendeur : la Montagne. 
Accompagné de cela, la robe de notre chienne, une "Blue Dog" comme l'appelaient les américains autrefois, faisait penser à une voute étoilée. Comme si tous les ancêtres de sa race composaient son pelage. 
C'était décidé ce serait de la Montagne Etoilée, il n'y avait plus de doute. 

      Vint en 2013 notre première portée, notre premier moment panique, notre premier partage d'émotions avec ma chienne. 
Quelle joie de commencer l'élevage avec cette chienne en or qui m'a montré les gestes à avoir lors de la mise bas, ceux pour s'occuper des chiots, pour leur éveil, pour les gronder, pour les éduquer... Cela a été tellement plus formateur que mon Diplôme d'élevage canin où j'apprenais plutôt les règles logistique et le technique que la réelle pratique. 

                                                                         Le commencement était là... 

    S'en est suivit d'années de rencontres canine avec des personnes extrêmement douées dans leur domaine: des militaires cynophiles récupérant des chiens difficiles pour leur offrir une nouvelle vie; des personnes étudiant l'alimentation canine avec des vétérinaires en Australie grace à l'observation de chiens et leurs cousins dans des espaces sauvages; des personnes apprenant à décoder et encoder le monde canin en vivant avec des chiens errants, des loups, des croisements ect, au travers de leur voyage dans le monde; des vétérinaires remettant en question des pratiques litigieuses, qui se tournaient vers la phyto, l’homéo, la médecine chinoise...
      Ces rencontres tout au long de ces années nous ont permis de continuer notre démarche vers le bien être et la compréhension de nos compagnons. 


     Nous avons pris la décision d'arrêter l'association car ce monde devenait de plus en plus horrible pour nous avec des trafics d'animaux entre associations, des vols, des associations qui préféraient le BOUM médiatique de sauver tel chien que la logique pure d'en sauver un autre, les euthanasies massives, leur guerilla inter association... (heureusement elles ne sont pas toutes comme ça)
     De plus l'accueil de ces chiens fatiguait aussi beaucoup notre meute. On sentait qu'on leur en demandait de trop. 


     Nous avons donc lâché cette partie, même si nous gardons toujours un oeil bienveillant sur les animaux que nous rencontrons et qu’il nous arrive d'accepter d'accueillir quelques animaux en détresse. 
 
     Nous avons continué de construire notre meute équilibrée. J’ai passé pour m'aider un diplôme de Psychologue animal spécialisé dans le chien (il faut savoir que ce genre de diplômes comme le comportementaliste canin ne sont pas reconnus en France sauf si cette activité est pratiquée par un vétérinaire). Mais ce n'est pas grave, nous ne voulions pas en faire un métier nous voulions juste avoir plus de connaissances pour notre élevage. 
Nous avons également obtenu un diplôme d'inséminateur canin et un autre de Sauveteur canin, pour la gestion de notre élevage.


      Nous ne nous sommes pas arrêté là puisque le cheval est également entré dans notre vie, avec les mêmes interrogations que pour les chiens, la même envie de travailler en éthique. Nous avons rencontré un Homme superbe, qui a sauvé de nombreux chevaux, qui est connu mondialement pour sa méthodologie basée sur la compréhension du cheval et sur son éthique de travail. Nous avons suivit 1 an de formation avec lui où nous avons appris le fonctionnement du cerveau d'un cheval, sa biochimie, l'impact de l'ancrage ancestral ECT...  ce tout qui donne le comportement ancré du cheval et les clés sur la manière de le travailler. 

      Suite à cette formation nous nous sommes penchés sur cette biochimie, nous avons lus des thèses et suivit des conférences de vétérinaires canin sur l'impact de ce fonctionnement cellulaire. Actuellement nous sommes en formation pour devenir phytothérapeute afin d'aider l'organisme de nos chiens. 
      Tous les jours nous continuons notre travail d'observation, nous écoutons des conférences, nous nous interrogeons, nous testons,... afin d'entourer au mieux nos chiens, de faire vivre au mieux notre meute de manière la plus saine, éthique et holistique qu'il soit et nous travaillons sur nos chiots de la même manière. 

                        Pour nous l'australien est une fibre qui compose nos corps tout comme les autres Etre vivants. 


       Nous aimons notre race. Nous souhaitons qu'elle reste saine, qu'elle se développe dans le bon sens, qu'elle s'adapte aux changements de vie des humains mais que les humains prennent conscience qu'il faut également s'adapter à son mode de vie, à son histoire, à son passé et surtout à son futur... 

Nous espérons que tout nos futurs adoptants se posent les même questions; les bonnes questions. 


   Je tiens à remercier toutes ces personnes qui sont venues à ma rencontre, que j'ai croisées, que j'ai observées, pour toutes les évolutions qu'elles nous ont permis de réaliser.

   Je remercie par avance celles que nous croiserons qui nous permettrons encore d'évoluer. 

   Je remercie nos familles, qui comprennent notre message et qui le respectent au travers du respect  et de l'amour qu'ils ont envers leur compagnons à quatre pattes.


   Et je remercie surtout mon conjoint qui me laisse libre de gérer notre élevage comme je le ressens, tout en m'épaulant sur la logistique. 

Merci d'avoir pris le temps de me lire,


                                                                                                                                                                             Caninement, 
                                                                                                                                                    Camille de la Montagne Etoilée
 

  • Twitter Metallic
  • Facebook Metallic
  • Google Metallic

Toute diffusion d'image est interdite , elles sont la propriété de l'élevage. 
Le partage des articles est accepté en nous le notifiant par mail et en donnant les sources.
 


Mis à jour le 16 Novembre 2020